G.A.S Drummers / We Got The Light (by Matt - 10/03/2013)

S'il y a bien en Europe un groupe qui a une histoire riche, ce sont bien les G.A.S Drummers ! Formés à la fin des années 90s et influencé par le meilleur de ce qui sa faisait sur la West Coast Américaine à l'époque, le combo a parcouru les routes avec un nombre incalculables de ténors du punk rock. Imaginez un peu que les Espagnols ont partagé l'affiche avec Rancid, NOFX, Propagandhi, Millencolin, Pixies, Good Riddance, Pennywise et bien d'autres ! Véritable référence de la scène européenne pendant plus de 10 ans et 5 albums, on pensait que la compilation de démos et faces B We were the G.A.S Drummers sortie en 2010 sonnait le glas de la formation ibérique.

Finalement, 3 ans plus tard il n'en est rien ! Agrémenté d'un nombre impressionnant de guests (et quels guests !), We Got The Light est finalement le 6ème album des G.A.S Drummers ! On retrouve donc sur ce disque un savant mélange des sonorités originelles du groupe, le punk mélo, et des évolutions vues sur les derniers albums, à savoir un rock plutôt teinté alternatif. A ce petit jeu, les espagnols s'en sortent vraiment bien. On peut prendre en exemple le titre éponyme, We Got The Light. Ce morceau est un savant mélange de mélodies pop punk, bien soutenues par une rythmique efficace, avec un chant que l'on rapprocherait plus du hard rock de la fin des années 80 que du punk mélo de la décennie qui a suivi. C'est particulièrement vrai sur le pont.

Par la suite, le groupe alterne magistralement entre les styles sans que l'on ait l'impression que le groupe se cherche une identité à travers le disque. C'est tantôt très rock old school (Red Carpet), pop punk au tempo mesuré (Control, Incomplete) ou punk mélo comme aux origines du groupe (Blind, Idle Rules, Fallen Angels). Mais au final un dénominateur commun à tous ces morceaux : un constante maitrise musicale, tant dans la rythmique que dans les mélodies. Ajoutez à cela un chant bien mis en avant par la production où le lead à la part belle et donc des invités prestigieux et vous obtenez un disque savoureux.

Car oui il faut quand même bien en dire un mot des guests. Imaginez un peu : Chris Hannah de Propagandhi qui chante sur Blind, Geir Pedersen de Adhesive sur au chant sur Fallen Angels, Jody Death de The Mexican Sugar Skulls sur The Failure Of Senses, et Jeff "Rhino" Neumann à la guitare sur Fallen Angels. Du beau monde pour un disque lui aussi travaillé par des pointures puisque le mix a été réalisé par Stephen Egerton aux USA.

Bref une excellete surprise qui nous réchauffe le coeur en cette période de froid polaire. Si je devais vous conseiller quelques titres, je vous dirais d'aller jeter une oreille du côté de We Got The Light, Control et Incomplete. Mais comme tout l'album est bien, je préfère vous laisser l'écouter en entier !


Date de sortie : 01/03/2013
A écouter : We Got The Light, Control, Incomplete
Site web : https://www.facebook.com/gasdrummers