FALL OUT BOY / Save Rock And Roll (by Matt - 23/04/2013)

Ah Fall Out Boy. Je vous vois déjà venir : "Oui c'est pourri, c'est super commercial,...". Ouais ok. Je vais pas dire. Mais soyons sérieux 5 minutes. Vous aussi vous adoriez From Under The Cork Tree et Infinity On High, vous me la ferez pas (ouais je sais que j'exagère, je sais que parmi vous certains ont toujours détesté). Alors on arrête tout de suite le mauvais esprit et on écoute ce qu'ils ont à nous proposer ! Souvenez-vous en 2009 la surprise de leur hiatus. Perso j'étais super déçu. J'avais un peu zappé Folie à Deux. Et j'étais donc resté sur le meilleur de FOB. Alors bon je vous cache pas que j'étais assez enthousiaste à l'idée de leur retour.

Surtout que dès le départ Save Rock And Roll était présenté comme une vraie (r)évolution pour le groupe : un communication pêchue où on les voit brûler leurs propres disques, Patrick Stump transformé en beau gosse (une performance là quand même). On sentait FOB revenu avec l'envie de toute casser. Autre coup marketing savamment orchestré : le principe de leur tournée mondiale montée à l'arrache et uniquement dans des petites salles. A Paris, les places ont été vendues en quoi ? 15 minutes ? Bref, la machine de guerre était lancée. Alors qu'est-ce qu'il fallait attendre de ce disque ? Patrick Stump avait un peu déçu avec son effort solitaire (à l'origine j'ai failli écrire "plaisir solitaire" tellement ça faisait un peu branlette intellectuelle son disque). Et le premier single My Songs Know What You Did in the Dark (Light Em Up) nous laissait clairement sur notre faim... 

Le disque commence en fait assez fort. Le titre The Phoenix est entainant avec une mélodie entêtante et toujours un Patrick Stump au top au niveau du chant. Alors oui, Fall Out Boy a toujours été grandiloquant et c'est pas ce morceau qui va changer la donne. Mais c'est vraiment du tout bon. Par la suite, ça se complique. Fall Out Boy semble avoir définitivement perdu de ses penchants pop punk pour se tourner vers un pop electro certes bien foutue et machine à tubes mais qui ne va pas réconcilier FOB avec ses détracteurs. Au contraire.

Au niveau des points forts, on notera bien évidemment le chant de Patrick Stump. Ce mec reste quand même assez impressionnant, quoi qu'on puisse en dire. Et au niveau du chant, il y a dans tous les morceaux le petit truc qui fait que le morceau va rester en tête après quelques écoutes (les refrains de The Phoenix et My Songs..., l'intro de Where Did The Party Go, le featuring de Foxes,...). Les mélodies sont aussi hyper accrocheuses et restent malgré tout dans la veine du Fall Out Boy de l'époque (lointaine). Et ce qui est certain aussi c'est qu'on sent un vraie grande maitrise musicale sur l'ensemble des morceaux. C'est hyper produit, c'est carré, ça part dans tous les sens. Bref c'est bien fait.

Pour le reste, on peut reprocher à FOB d'être vraiment aller loin dans l'aspect hyper commercial d'une pop électro aux accents rap par moment. Même si on peut rester convaincus de la recherche artistique qu'il y a derrière, on se demande quand même parfois où est passée la fraicheur des premiers albums. En fait, au final on pourrait dire que tout ça c'est... trop. Ca manque cruellement de simplicité et de modestie. Le fun qu'on trouvait sur les premiers albums semble avoir définitivement disparu au profit d'une machine à tube. Ils ont vieilli ? Ils sont blasés ? Je sais pas, mais c'est pas ce que j'imaginais pour leur retour.

Bon après tout n'est pas à jeter non plus. J'aime vraiment beaucoup The Phoenix et certains titres comme Alone Together ou Miss Missing You ont du potentiel. Rat A Tat avec le featuring de Courtney Love (elle est pas encore morte ?) est vraiment sympa. Mais bon faut pas pousser non plus hein : Save Rock And Roll ? Mouahahah.

PS : Bon j'avoue, je l'aime bien quand même cet album.


Date de sortie : 15/04/2013
A écouter : The Phoenix, Young Volcanoes, Rat A Tat
Si vous aimez : euh là ça devient vraiment dur à dire
Site web : http://falloutboy.com/