Write me a love song ! Ou pas... (by Juliette - 11/05/2013)

Accrochez vous messieurs dames… Ce soir, je ne vous parlerai pas du nouveau placement de produit affreusement aberrant dans le dernier clip de Shy’m, je ne vous parlerai pas non plus de la nouvelle version de « Teste Moi » de Priscilla, et non, je ne vous parlerai pas de la potentialité d’une nouvelle tournée de Johnny. J’en ai marre d’être mesquine (oui je sais, vous ne me croyez pas, mais quand même), aujourd’hui je vais vous parler d’histoires d’amour mes chous. Enfin, des chansons d’amour plutôt. Celles qui finissent mal… Parce qu’elles n’ont jamais commencé. Comme vous vous en doutez, vue le nombre d’amants que j’ai collectés en travaillant sur ce site, j’ai le droit parfois à certaines confessions sur l’oreiller. Bien entendu, toute ressemblance avec la vie d’une personne réelle serait totalement fortuite hein, j’dis juste ça comme ça. Just in Case. Et parfois, dans les confessions que je collecte, des faits absolument géniaux m’apparaissent. Comme par exemple… Que le pire dans une histoire d’amour, ce n’est pas la rupture, c’est pas les engueulades. Le pire, dans les histoires d’amour, c’est l’absence d’amour. L’absence d’histoire.

Regardez, sérieusement… Prenez le top des ballades rock de maniaco-dépressifs. Est-ce qu’il y en a beaucoup qui écrivent à quel point ils sont heureux d’être en couple (au présent) ? Est-ce que beaucoup, lors d’une rupture, vous parlent du fait que l’être perdu faisait bien la vaisselle ? Ou qu’il était gentil avec vos potes ? Non. Pour faire une belle balade rock, qui achèvera n’importe qui fera l’erreur de l’écouter, il vous faut 3 choses (pas forcément cumulées) : des regrets, une fin carrément dramatique, et/ou… Une absence d’histoire.

Soyons honnête… Retournez vous 5 minutes sur toutes les histoires d’amour que vous avez vécu lors de votre longue existence. Sérieusement, la première à vous revenir, c’est que vous avez décidé, vous, de clôturer ? Celle avec qui vous avait eu la meilleure partie de baise de toute votre vie ? Ou celle qui c’est terminé parce que vous n’aviez pas le choix ? (parce que vous quittiez le lycée où vous étiez avec votre choupinou par exemple) Ou mieux… Celle qui vous a dévoré pendant des mois, cette nana qui vous rendait fou, mais avec qui… Il ne s’est jamais rien passé ? (Parce qu’elle vivait trop loin, parce que vous étiez déjà marié, ou je ne sais pas moi… Parce qu’elle n’aimait pas votre parfum). En fait, ne parlons même pas d’histoire. Parlons de rencontre.

Ces rencontres, c’est comme une mauvaise herbe. Dans ton esprit, c’est increvable. Ça s’accroche, ça reste là, à te narguer. Ces rencontres, ça te tue, parce que tu voudras toujours savoir ce qui ce serait passé « si »… Ces merdes, c’est increvable, parce que même le jour où tu penseras être passé à autre chose, elles reviendront toujours un jour. Comme un genou déboité, par exemple. Ça cicatrise, mais ça se rebarre en cacahuète un jour. Ces histoires, ou rencontres, ou absences d’histoire, appelez ça comme vous voudrez… C’est pareil.

Et puis le mieux là-dedans, c’est que dans ce cas là, vous aurez toujours quelques vieux CD (ou mp3, comme tu veux – Oui, je suis Oldschool), avec LA chanson qu’il ne fallait pas que tu réécoutes. LA chanson qui a des paroles qui te referont pensé à lui. Ou LA chanson que tu aurais voulu lui écrire à elle… Pour qu’elle arrive à comprendre. Ces chansons sont des usines à gaz pour la fabrication de nostalgie. Et comme je suis d’une humeur ravageuse… Je t’ai préparé la playlist de la rédaction :

Uncommonmenfrommars - Blue Pill
Forest Pooky - Our Greatest Time Won't Disappear
Faber Drive - By Your Side
Frank Turner - The Way I Tend To Be
Frank Turner - Polaroid Picture
Frank Turner - I am Disappeared
The Ataris - Not Capable of Love
Fall Out Boy - Miss Missing You
Blink 182 - I Miss You
Masked Intruder - Hear Shaped Guitar
Dashboard Confessional - Stolen
Paramore - The Only Exception
The Rocket Summer - 200.000
The Rocket Summer - Scrapbook
Something Corporate - Konstantine
Lawson - When She Was Mine
Acceptance - So Contagious
Silverstein - My Heroin