MATT PRYOR / Wrist Slitter (by Matt - 23/12/2013)

Parfois quand on écrit des chroniques de disque on a des surprises, bonnes ou mauvaises. Quand j'ai commencé à écouter ce disque, j'ai été quelque peu surpris. Alors que je m'attendais un folk acoustique venu d'une ville nouvelle des Pays-Bas (qui va comprendre cette blague pourrie ?), j'ai eu le droit à une fanfare digne de la Dillon High au fin fond du Texas (série TV quand tu nous tient...)... Tout de suite suivie par un morceau pop punk du plus bel effet. Une intro qui déroute donc... Et ce n'était que le début.

Matt Pryor, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a une belle carrière derrière lui, membre des Get Up Kids puis de The New Amsterdams (compris ?). Et il a pas mal bourlingué, tant sur les routes que dans les styles musicaux. Et bien son dernier opus Wrist Slitter, c'est un peu un condensé de tout ça. Le disque alterne ainsi entre morceaux calmes, folk voire un peu bluesy (Wrist Slitter, Before my Tongue Become a Sword, As Perfect As We'll Ever Be) et des condensés pop punk enthousiasmants (Kinda Go To Pieces, Words Get In The Way, Foolish Kids). Le problème avec ce genre d'exercice de style, c'est qu'on y perd parfois un peu le fil. On a plus l'impression d'avoir un amoncellement de faces B qu'un vrai disque.

Pour autant, certaines chansons tiennent particulièrement bien la route. Le premier titre que j'ai envie de citer est There Is No Us. Attention tube en puissance. Cette superbe ballade possède le petit truc qui fait la différence, ici une simple mélodie de piano. Mais cette mélodie s'insinue au plus profond de vous-même, elle creuse son sillon et fait qu'assez rapidement vous écouter ce morceau avec un sentiment de mélancolie bien présent à l'esprit. Dans le style, je pense aussi à As Perfect As We'll Ever Be. Difficile de rester insensible à ce morceau. Ici l'instrument majeur n'est autre que la voix de Matt Pryor, délicatement soutenue par une mélodie de guitare et quelques violons. C'est un peu le joyau de ce disque. Elle tombe là, de nulle part, entre deux morceaux plus rythmés. C'est certainement aussi ça qui fait qu'elle marque autant. Enfin un petit mot sur Words Get In The Way, on est là face à un hymne pop rock au refrain imparable, aux choeurs venus d'une faille spatio-temporelle, à la batterie qui martelle en rythme comme pour mieux vous enfoncer le morceau dans les tripes. Bref c'est planant, c'est prenant, c'est du tout bon.

Voilà un disque sur lequel je suis tombé par hasard et qui m'a apporté quelques bonnes (et mauvaises) surprises. Mais en tout cas, j'ai découvert de véritables petits bijoux en l'écoutant. Faites en autant !


Date de sortie : 12/11/2013
A écouter : As Perfect as We'll Ever Be, Words Get In The Way, There Is No Us
Si vous aimez : Get Up Kids, The New Amsterdams
Site web : https://www.facebook.com/mattpryorsongs