eXtase 33 : Pan pan! mes doigts c'est des pistolets ! (by Nico - 14/03/2016)

Ça fait longtemps…

Après une assez longue pause, je reprends ma plus belle plume à vomi pour vous parler de Jul (prononcé Djoul d’après Wikipedia mais le gars, il s’appelle Jules Marie… ???!!! prononcé Djoul Mayraïe peut-être)

Alors, c’est vrai que si je ne faisais plus de chronique, c’est que je n’avais pas de victime. Très honnêtement, ça me fais chier d’écouter de la merde pour en faire une chronique et comme j’écoute plus la radio… du coup, c’est Facebook qui m’inspire. En ce moment, « Djoul », je le vois partout.

Tu sais pas qui c’est ? c’est lui :

Description : Afficher l'image d'origine

Ah non mince, je les confonds toujours… c’est lui :

Description : Afficher l'image d'origine

Oh mince… bon, c’est lui :

Description : Afficher l'image d'origine

Et encore, c’est retravaillé et photoshopé….

Enfin bref, Jul ou Djoul ou Sinok, c’est un rappeur Marseillais mais post IAM... Tu sais, la génération qui fait du bruit sans texte. Où tu comprends pas grand-chose, ou alors c’est sans intérêt avec du vocoder et compagnie dans tous les sens.

Tu me crois pas ? Ben si t’as le courage, écoutes ça ! (j’ai tenu 12 secondes, tu me raconteras la suite ?) :

 

Pour info, c’est le premier titre qui ressort sur Google quand tu tapes Jul. Je suppose que c’est le plus connu…

Pour ceux, qui comme moi, ne souhaite pas finir comme le chanteur d’AC/DC et souhaite protéger leurs oreilles (ça c’est une triste nouvelle), je vous mets le texte :

 

Alors, wesh alors (x2) 

Viens dans mon dél' allez let's go 
Ils parlent de moi mais je les laisse gros 
Tiens ta gadgi j'ai pas la laisse gros 
On voit que ses fesses gros 
Ouais ouais ouais je baise tout 
Jamais je dirai "je laisse tout" 
Oh le con il veut me test ou 
T'as des voix dans ta tête ouh 
J'fais des tours dans le quartiers c'est mort 
J'lève ma main à des traîtres j'leur dis... 

Wesh alors (x5) 

Sors ta beuh, ta plaquette 
J'suis dans l'game en claquettes 
Dans l'carré VIP en survêt' 
Viens pas me prendre la tête 

Wesh le sang, wesh la honda 
Mes sons tournent à la Jonqua' 
Tu m'as trahis mais t'es un bon gars 
J'suis en fumette mais j'me trompe pas 

Ça fait deux ans que j'nique le game 
T'oses me demander comment j'm'appelle 
J'vous demande une chose 
Laisez Ju-Ju-Jul tranquille 
Car tout va mal dans sa tête 
Jamais à court d'idées, ouais jamais à sec 
J'vois la ligne s'coucher quand j'cabre sur la A7 
J'sais qu'les jaloux m'écoutent en cachette 
Et au Bled ça m'écoute même en cassettes 

Wesh alors (x5) 

 

Depuis que l’enseignement de la rime pauvre a été mis au programme du CM2, le Rap marseillais a évolué… un peu. Donc si t’as compris, s’il te faut une rime en ‘ou’, tu finis par ‘ouh’, s’il te faut une rime en ‘a’, tu finis par ‘gars’. Après, si tu parles vites, t’as pas besoin que ça rime et pour le refrain… ben wesh alors (x5)

Alors, si j’ai bien compris, c’est l’histoire d’un mec qui est trop fort, un petit peu foufou et qui va dans le carré VIP en jogging. Et bien sûr, il fait une petite référence au Bled vu que, je le rappelle, il s’appelle Jules Marie… Et qui sait bien faire semblant d’avoir un pistolet…

Ça m’inquiète quand même un peu de voir les jeunes idolâtrer ce genre « « d’artistes » ». Je mets des doubles guillemets pour bien insister sur le fait que c’est pas le mot adéquat…

« Wahou, il a un de ces flow » - Cindy du 62, 12 ans

« Jul, il a mis fin au game » - Valentin LaCrim – 14 ans

«  wesh alors » - Jean – 16 ans

Et j’en passe.

Jul, c’est le genre de rappeur qui passe sur France 2 pour célébrer la musique française… C’est peut-être parce que contrairement à Matt Pokora, il ne fait pas que des reprises, c’est mieux pour le service public.

Bon, j’avoue que le fait d’écrire cette chronique commence à me faire chier, je fais ça juste pour avoir des petits clash. La dernière fois, sur la chronique sur Zaz, on m’a un peu clashé mais dès que j’ai répondu, ça s’est arrêté. C’est dommage.

C’est toujours difficile de terminer une chronique pareil sur une touche positive, mais j’aime pas vous laisser en rade après avoir fait naitre la haine en vous alors, comme note positive, je vais juste vous dire que Djoul, il a écrit 4 albums et que je parle que d’un seul titre… et son coiffeur est à Marseille, y’a peu de chance de tomber dessus !

Ainsi s’achève cette chronique de « L’eXtase des oreilles scatophiles ». Et n’oubliez pas de dire à votre femme que même si c’est dans la merde que poussent les plus belles fleurs, c’est pas en écoutant ça qu’elle aura ses boucles d’oreille en diamant !