KNRD Fest : Ma femme y était ! (by Rog' - 15/05/2016)

 
Et si je vous parlais de mon meilleur festival Punk Rock Européen ?
 
J'ai découvert le Konrad Fest l'année dernière, à peine remis psychologiquement du Groezrock 2015 (dont je vous avais fait un petit report, souvenez vous), et je peux vous dire, qu'après avoir découvert ce festival allemand, il y a peu de chance que je retourne au Groezrock.
Non pas que l'affiche de 2016 m'ait déçu ... Ah si, c'est le cas ... (et du coup çà contredit la conclusion de mon report du Groezrock de l'année dernière, mais je m'égare, qu'est-ce qu'on s'en fout de toute façon !) Mais c'est pas pour cette raison ! Je vous raconte :
 
Imaginez, l'année dernière, les MONEY LEFT TO BURN, un groupe de Punk Rock est-allemand, des copains que j'avais fait jouer à Rouen en 2013, m'invite à un fest pas très loin de chez eux.
Le fest est gratuit, la prog est très underground mais jolie, c'est en Allemagne donc aucun problême pour les ressources vitales (bières, bouffe, bières, clopes, bières). En bref, de quoi passer un moment sympathique entre potes pour les vacances d'été.
 
Le fest a lieu à Hormersdorf, petit village au Nord Est de Nuremberg, dans une petite clairière toute mignonne en bordure de forêt, tenu d'ordinaire par NaturFreunde, une association qui prône l'Èco-tourisme. Déjà au niveau placement, çà fait envie.
 
Maintenant imaginez, trois jours passés à :
- Boire trop de bières avec des allemands, des anglais, des italiens, des slovènes et une française (je compte sur vous pour reprèsenter la France avec moi l'annèe prochaine)
- …écouter et apprècier le show de quinze groupes, punk rock, ska punk, punk hardcore, tous aussi gentils les uns que les autres
- Participer à des jeux à boire rigolos (une roue de la fortune de la bière et le Flunky ball, jeu de balle impliquant des bières)
- Boire des cocktails fait sur place.
- Faire une pause dans un des hamacs disposés par l'orga pour l'occasion.
- Avoir aucune embrouille avec des casse-couilles alcoolisés.
Je me suis fait les meilleurs amis du monde sur place, et nous n'étions pourtant qu'approximativement 200 sur place !
 
En bonus, un recueil de photos de l'édition précèdente ici :
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1617126758535499.1073741838.1416144411967069&type=3
 
, et la vidéo récap de l'année dernière :
 


 
Maintenant, considérez l'affiche de l'édition de cette année 2016 :
- SUCH GOLD (Mélo HxC américain)
- ANTILLECTUAL (Punk Rock Hollandais)
- ASTPAÏ (Punk Rock autrichien)
- KILL THE PRESIDENT (Mélo HxC espagnol)
- ALMEIDA (Skate Thrash anglais)
- NOOPINION (Punk Rock allemand) ... 
C'est déjà alléchant non ? (allez écouter SERIEUSEMENT si vous ne les connaissez pas) C'est pas fini ! SKIN OF TEARS, FAST RESPONSE, MIGRE LE TIGRE, PRIMETIME HEROES, FOREVER UNCLEAN, FAIR DO'S,   A HERO BUILD, REBUKE, DEAD NECK, VENTURAS et mes chèris MONEY LEFT TO BURN complètent l'affiche, 18 groupes donc, 11 nationalités, tout çà, GRATUIT. (sans compter la bouffe et la boisson Èvidemment)
 
Et avec l'approche du millier de participants sur l'event Facebook du festival, il est probable que l'édition à venir soit mémorable ! Si vous êtes séduit par cette affiche, vous viendrez trinquer avec moi sur place, il faudra que je tombe malade, que j'ai les deux bras dans un seul platre et une commotion cérébrale pour ne pas y être ! Si vous êtes sages, je vous ferez peut être un live report.
 
 
BONUS !
 
Makk, une des têtes pensantes du Konrad Fest, a été très gentil et a répondu à mes quelques questions pour que vous en sachiez un peu plus du festival :
 
Rog' :
 
Comment en êtes vous venu à crèer ce festival ? Quelle est l'histoire du Konrad ?
 
Makk :
 
La première édition du festival a eut lieu en Juillet 2012 pour les 10 ans de mon groupe de ska-punk KONRAD 48. On pensait crèer une énorme fête avec cinq autres groupes pour l'occasion. La même année, KONRAD 48 splitta, mais faire ce festival était tellement chouette qu'on a décidé de continuer chaque annèe qui a suivie. Cinq ans plus tard, on se retrouve avec 18 groupes du monde entier, et même si nous avons plus d'invités chaque année, çà ressemble toujours à une réunion de famille !
 
R - Peux tu décrire l'esprit du festival pour les punks français qui ne connaissent pas encore KNRD ?
 
M - KNRD un festival Punk Rock 100% DIY et 100% bénévole.
L'entrée et le camping sont gratuits. On regroupe les meilleurs groupes de fast punk rock de la scène underground mondiale, que nous connaissons pour la plupart personnellement, ce qui est très important pour nous.
Comme je disais, KNRD Fest a pour vocation d'être une réunion familiale entre les groupes punk rock et les fans du genre.
Nous prenons soins de nos invitès, mais nous traitons tout le monde de manière égale. Il n'y a pas de backstage classieux, et les groupes dorment dans une tente ou avec les autres groupes dans la maison de Naturfreunde, qui a l'air d'un hôtel pour l'occasion. 
Pour nous, chaque groupe est une tête d'affiche, peu importe le moment où il joue. ça donne une atmosphère unique, et une occasion géniale de rencontrer de nouvelles têtes.
Tout le monde devrait passer un bon week end, avec des prix raisonnables pour la bouffe et la boisson, c'est aussi comme ça que nous finançons le fest.
 
R - N'est-ce pas trop dur de faire un festival avec une entrée gratuite ? Vous vous en sortez financièrement à la fin de chaque édition ?
 
M - Oui, c'est difficile, mais nous avons pleine confiance envers la scène Punk Rock. Pour le moment, tout ce qu'on a espéré s'est concrétisé, et nous sommes un grand groupe de copains. Tout le monde aide bénévolement avec leurs propres talents et contacts. Nous sommes tellement motivés par ce fest, qu'on ne pense pas vraiment à ce qui pourrait arriver, mais nous sommes quand même conscient des risques, surtout d'un point de vue personnel chaque année. C'est pour ça que nous avons créé l'association KNRD Fest, afin de soulager et mieux répartir les charges. 
 
R - Selon Facebook, vous aviez à peu près 150 participants au festival. Cette annèe, on dirait que vous approchez du millier. Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle pour le bon fonctionnement du festival ? N'avez vous pas peur d'avoir trop de monde ?
 
M - Nous avions 450 personnes l'année dernière en fin de compte. Cette année a l'air d'être encore plus énorme pour le fest, mais je ne pense pas que nous atteindrons les milles, plutôt entre 700 et 800, et nous sommes fin prêts. L'atmosphère du festival sera toujours la même, aucune inquiétude à ce niveau. Nous allons garder le bon esprit de l'année dernière et garder des surprises dans nos manches pour cette année !
Mais nous avons quand même pensé à la capacité du site pour accueillir les gens, et pour le moment tout va bien ! 900 ou 1000 personnes serait le maximum qu'on pourrait avoir, et si le festival continue de grandir à ce point, nous chercherons un autre site, même si on préfère garder ce site pour le moment. On songe aussi éventuellement à vendre des places en quantité limité si le festival grossit vraiment.
 
R - D'accord, dernière question. Savais tu que, si tu inverses le "a" et le "r" de Konrad, ça sonne comme Connard en français ?
 
M - Non, mais je t'appelerai Konard chaque fois que je te recroiserai !
 
Et voilà, comme toute l'équipe du KNRD, Makk est un type adorable, vous vous retrouverez très sûrement à trinquer avec lui au moins une fois si vous le croisez.