eXtase 12 : Un petit encouragement pour Allan (by Nico - 28/12/2011)

Allez, aujourd’hui, j’ai décidé d’être sympa et d’encourager les jeunes tal…, les jeunes talen…, rghn,… bon, un jeune taré ! Voilà, j’ai découvert Allan cette semaine. Vous me direz, c’est court pour se faire une idée !!! Eh ben non !

Si tu vas sur son facebook, tu peux voir que c’est déjà un grand artiste puisqu’il fait des mini-concerts (2 chansons au Collège Verlaine), et qu’il fait des mini-albums (c’est lui qui emploie ce terme, ça doit être un 2 titres !). Il se décrit comme suit :

« Allan Bapst, Chanteur âgé de 19 ans résident dans les environs d'Arras dans le pas de calais. Accompagné par ses musiciens pour jouer un style Rock moderne. Son but, aller le plus loin possible dans le monde de la musique et faire d'énormes concerts. Ancien chanteur des Light Devil, qui se séparera fin 2010 pour des raisons de mésentente, il a aujourd'hui l'expérience des concerts, que ce soit acoustique ou rock. Il veut faire rêver les gens qui l'écouteront et leur faire oublier tous leurs problèmes, c'est ça le but de la musique d'Allan Bapst... ! »

Je vois déjà dans ce passage beaucoup de choses à relever :

Premièrement : « ancien chanteur des Light Devil, qui se séparera…». J’aurais plutôt dit « ancien chanteur du groupe… qui se séparera », ou simplement, « qui se sépareront »! Mais bon, passons.

Deuxièmement : « Il a l’expérience des concerts…» alors attend, moi, j’ai noté qu’il avait fait un mini-concert de 2 chansons au collège Verlaine ! Si ça suffit pour avoir l’expérience des concerts, je vais poser ma candidature aux présidentielles de 2012 ! Ben quoi, j’ai déjà voté !

Troisièmement : « Il veut faire rêver les gens qui l'écouteront et leur faire oublier tous leurs problèmes. » C’est vrai que, quand je l’écoute, c’est autre chose que mes problèmes que j’ai en tête, et j’y mettrai bien une balle de 22 long rifle ! Mais bon, je ne pense pas à mes factures en tous cas !

Alors, je te plante le décor : « Sentiments » d’Allan Bapst (chanson protégée par la SNAC ⇒ c’est pas moi qui l’invente, c’est le Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs). 

Bon, je suis désolé de te faire ça, mais voici le lien :



4 minutes 25 de souffrance auditive !!!

Les paroles : ben oui, c’est important pour un chanteur à texte qui protège son travail grâce à la SNAC :

Courant à travers un océan d'étoiles,
En navigant à travers un flot d'émotions,
En traversant les rêves je mets les voiles,
Pour pouvoir partir vers d'autres horizons,
 
Nous ne sommes que des êtres humains,
Nous ne somme fait que de sentiments,
Qui nous traverse aussi vite que le vent,
Mais quel sera notre sentiment de demain !
 
Ils se reflètent à travers nos yeux,
Se sentent jusque dans nos mains,
Avec eux nous arpenterons les cieux,
Ils nous aident à unir nos liens,
 
Nous ne sommes que des êtres humains,
Nous ne somme fait que de sentiments,
Qui nous traverse aussi vite que le vent,
Mais quel sera notre sentiment de demain ! x2
 
C’est pire qu’un Karaoké ! Sauf que, dans un Karaoké, les chansons sont connues, et on y trouve parfois de bons chanteurs. Là, le texte est… horriblement mielleux et vide, et horriblement horrible et le chanteur c’est……… Allan Bapst !

Un p’tit live « At Home » en hommage à Saez (prochain sur ma liste). Pour info, live « At Home » ça veut dire dans ma chambre je pense !



J’adore le « tout le monde » du début et l’euphorie du public ! Ses nounours n’ont pas du comprendre qu’il fallait applaudir à ce moment-là ! Au moins, il a trouvé le moyen de montrer à Saez qu’il le détestait ! Ah bon ? C’est un hommage ???

Et enfin, la chanson par laquelle j’ai découvert Allan : « Sois toi-même » (merci à Ludo et Matt, je vous déteste !!!)



« Sois toi-mêêêêmmme, fais rêver les gens que tu aimes… »

T’inquiète, je ne t’en mettrai pas d’autres car tu vas me détester ! Mais avoue que c’est un chouette cadeau de Noël quand même ?
Je pense que là, on a quand même touché le fond. Même la Star’Ac a dû le refouler à l’entrée !
« Non merci monsieur Bapst, on en est pas encore là ! Passez pour la 25ème saison ! »

Si je devais terminer cette chronique, je dirais juste que moi, si j’avais découvert Allan Bapst en 40, je me serais baladé dans les rues avec une étoile jaune sur le bras, ou j’aurais sauté dans un four ! Mais on est pas en 40 !

Ainsi s’achève cette chronique de « L’eXtase des oreilles scatophiles »
Et n’oubliez pas de dire à votre femme que même si c’est dans la merde que poussent les plus belles fleurs, c’est pas en écoutant ça qu’elle aura ses boucles d’oreille en diamant !