EVERY AVENUE / Bad Habbits (by Juliette - 12/01/2012)

Moi, Every Avenue, ça se résumait jusque là en une seule chanson : « Where were you ». Ça provoquait chez moi un espèce de flashback automatique. Direction Lacanau au mois d’août. Le Sooruz, les beaux surfeurs (avec une mention spéciale pour les australiens), les soirées sur la plage, les toboggans à eau installés en freestyle, le soleil, les lunettes de soleil top cool, les bikinis méga classes, et euh… Oui, les surfeurs australiens. Surtout. Depuis, j’avais un peu décroché.

Il n’y a pas à dire pourtant, niveau prod, leur dernier album en date, « Picture Perfect », c’était du costaud. Le label ? Fearless. Producteur ? Mitch Allan (Ouais, quand même). A la composition et aux paroles ? Tim Pagnotta de Sugarcult, ou encore Ryan Key de Yellowcard (et j’en passe et des meilleurs). Niveau clips ? Celui de « Tell Me I’m A Wreck » était complètement dément (un peu dans la même veine que celui de The All American Rejects : « Dirty Little Secrets »), et celui de « Mindset », complètement fou !

Alors à la sortie du nouvel album, « Bad Habits »… Comment dire.

Le pop-rock ricain a pris pas mal de mauvaises habitudes (« Bad Habits » en anglais, wouhou) ces derniers temps. L’overdose d’autotune et les paroles complétement gnan-gnan sont devenus monnaie courante.  Alors je vais être honnête, je m’attendais à un truc qui allait sentir la guimauve et… J’avais tord ! David Ryan Strauchman (c’est le nom du beau gosse au micro) et ses copains, eux, c’est pas leur truc. Cet album, c’est définitivement l’album de la maturité, ils ont vieilli, et leur son s’en ressent. Les riffs sont plus agressifs, les textes plus réfléchis et travaillés et la prod s’est enrichie notamment avec des cordes et pas mal de percussions. C’est ce genre de groupe (en voie de disparition) avec un chanteur qui sait chanter, et des musiciens qui savent jouer. Evident me direz-vous ? Pas tant que ça. Bon bien sûr, la ballade de l’album « I can’t not love you » est un peu cul-cul, mais bon… Moi ça me rappelle les surfeurs australiens. Alors j’aime bien.

Comme je suis gentille avec vous Je vous laisse avec deux vidéos. Le dernier single en date "Fall Apart" :


Date de sortie : 02/08/2011
A écouter : Only Place I Call Home (Acoustic), Hit Me Where It Hurts the Most
Si vous aimez : The Cab, Yellowcard
Site web : http://everyavenue.net/