PSYCHO WHITE / Psycho White EP (by Matt - 15/12/2012)

Hey, je vais vous parler de hip hop. Je vous jure, je déconne pas ! Et... j'y connais absolument rien ;-) En l'occurrence, on va parler de p'tit blancs qui font du rap. Vous en connaissez beaucoup vous ? Ben moi, euh... deux : Eminem et Orelsan (oui oui foutez-vous de ma gueule...). Et bien là je vais vous parler des Psycho White. Un groupe de faschos ? Euh... ben des p'tits blancs ça c'est sûr, pour le reste c'est juste le nouveau projet éclectique de Mr Travis Barker avec Yelawolf. Bon on le sait Travis Barker a un parcours atypique. En dehors de Blink 182, Boxcar Racer et +44, il a aussi contribué à Transplants, à des projets électro, country,... Il a même participé à un remix du générique officiel de la Major League Baseball ! Rien d'étonnant donc à le retrouver dans un projet en marge de ce qu'il fait traditionnellement. Quant à Yelawolf, à l'origine il était skater pro, fan de rap. En 2008 il sort sa première mixtape et devient rapidement le protégé d'Eminem (ah tiens...).

Et donc ça donne quoi tout ça ? Ben essentiellement c'est du rap hein. Mais ça sonne bien et c'est assez varié. Ca commence assez fort avec le titre Push Em, où Travis fidèle à son style joue à 200 à l'heure. C'est assez simpliste au niveau des paroles mais ça permet de se mettre dans l'ambiance du duo. Apparemment Yelawolf a une grande qualité d'écriture de textes, ben... euh... pas sur ce refrain alors :

Talkin' in from the back, move to the front 
Push 'em, push 'em! 
Talkin' in from the back, move to the front 
Push 'em, push 'em! 
Talkin' in from the back, move to the front 
Push 'em, push 'em! 
Everybody in this motherfucker, one, two, three, go! 
Jump, jump, jump, jum, jump, jump 
Push 'em, push 'em! (x3) 
Jump, jump, jump, jum, jump, jump 
Push 'em, motherfucker!  


Mais bizarrement, ça marche ! Au bout de quelques écoutes, vous vous surprendrez à taper du pied. Avec le second titre 6 Feet Underground, on change radicalement de style avec Tim Armstrong en guest et un titre qu'on aurait pu trouver sur son "A Poet's Life". C'est reggae, autant dans les sonorités que dans le chant. Et Travis Barker n'en fait pas trop (pour une fois). Yelawolf s'en sort plus que bien, mais bon c'est quand même le timbre de Tim Amstrong qui fait la force du morceau.

Funky Shit est plus traditionnel dans son approche. On pourrait presque entendre un morceau d'Eminem. En y ajoutant les sonorités electro et Travis Barker qui s'amuse certainement un peu plus sur ce morceau.

Ensuite, on arrive à ce qui est pour moi le morceau le plus réussi de l'EP : Whistle Dixie. La mélodie repose sur un sifflement (d'où le titre) qui revient continuellement tout au long du morceau. On peut, de plus, beaucoup plus apprécier les qualités de batteur de Travis Barker et de rapeur de Yelawolf (il respire quand ce mec ?). A noter que le clip est vraiment classe aussi :



L'EP se termine sur Directors Cut, là encore plus traditionnel en terme de rap. On notera l'orchestration par contre qui donne plus de profondeur au morceau.

Bon ben voilà, j'ai fait ma première chronique de rap ! Bon je suis pas fan du genre. Mais il faut avouer qu'il y a quand même de la créativité dans les morceaux. On verra ce que donnera la suite !


Date de sortie : 13/11/2012
A écouter : 6 Feet Underground, Whistle Dixie, Push 'Em
Si vous aimez : Eminem, Travis Barker
Site web : http://www.travisbarker.com/psychowhite/?tag=psycho-white