DROPKICK MURPHYS / Signed and Sealed... (by Matt - 20/01/2013)

Bon j'en ai marre. En ce moment tous les groupes que j'écoute depuis que je suis ado sortent un album et me font de me sentir vieux. Ben oui quoi. J'écoute les Dropkick Murphys depuis le début et donc depuis Do or Die. Ça fait donc un bail, 15 ans pour être précis. Et nos bostoniens préférés reviennent donc en ce début d'année 2013 avec leur huitième opus Signed and Sealed in Blood. Apparemment cet album est bien puisqu'il a permis au Mouv' d'enfin les découvrir. Quoi ? Ils ont mis 15 ans ? Bah ouais, mais bon vous avez vu la tournure de cette radio depuis 3/4 ans ? Enfin soit...

Bon moi comme j'écoute plus la radio, j'écoute des albums, et j'ai donc écouté celui-là. Je vois déjà les vieux fans (comme moi) arriver avec leurs gros sabots et dire : "c'était mieux avant !". Bon on va éviter de faire les vieux cons. On va faire dans la critique constructive. Soyons clairs, ça fait un moment maintenant que la musicalité punk est moins présente chez les Dropkick, on va pas se cacher. C'est un excellent groupe de rock, de rock celtique qui plus est, mais ça a moins la rage punk qu'aux débuts. Ben oui, j'ai pris 15 ans et eux aussi.

Une fois ce préambule établi que dire de cet album ? Tout dépend de ce que vous vous attendez à entendre. Si vous voulez un groupe de rock folk irlandais avec tout ce qu'il faut d'instruments traditionnels et de chansons à boire : foncez. Sinon ben écoutez quand même vous verrez bien. Parce que soit on aime, soit on aime pas ce que les Dropkick sont devenus mais il faut quand même avouer qu'ils sont capables d'écrire de bonnes chansons. A ce titre je suis particulièrement sensible à Rose Tattoo, pas uniquement parce que ça peut devenir leur tube commercial que tout le monde va aimer mais aussi parce que le clip met en avant les fans du groupe, ceux qui ont été jusqu'à les avoir dans la peau au sens propre. En dehors de cette chanson, dans l'autre single The Season's Upon Us est aussi un futur classique du groupe.

En dehors de ces titres, l'album fluctue entre chansons folk assez traditionnelles (Jimmy Collins' Wake, Prisoner's Song) et hymnes punks celtiques qui donnent envie de boire un whisky en balançant la tête (The battle Rages On, Burn, My Hero). Un coup de coeur avec Don't Tear Us Apart dont l'originalité musicale repose dans le piano en support des autres instruments. De plus cette chanson donne indéniablement envie de chanter le refrain avec le groupe (et tout le public en concert à mon avis). Enfin un petit mot sur les titres qui ouvrent et cloturent le disque. The Boys are Back sonnent indéniablement comme une intro de concert qui devrait mettre le feu au Zenith de Paris le 2 février prochain. Enfin End of the Night qui est la ballade de l'abum et qui est aussi une chanson à boire, 2 caractéristiques fortes des chansons des Dropkick. Celle-là, je voulais juste la dédicacer au O'Scotland ;-)

 En conclusion, on reparle juste des Dropkick en février pour le report de leur concert à Paris.


Date de sortie : 08/01/2013
A écouter : Rose Tattoo, The Season's Upon Us, Don't Tear Us Apart
Si vous aimez : The Real McKenzies, The Pogues, Flogging Molly
Site web : http://www.dropkickmurphys.com/